Incarnations

LES PREDECESSEURS DE DAGPO RIMPOTCHÉ

La lignée des réincarnations précédentes reconnues du Vénérable Dagpo Rimpotché trouve son origine dans un passé très éloigné. On considère aussi plusieurs abbés assez récents de Dagpo Shédroup Ling comme des incarnations du Vénérable Dagpo Rimpotché.

Voici quelques-uns de ses incarnations précédentes :

Le célèbre bodhisattva Sadapraroudita (Tib. Tak Tou Ngou)

de altijd huilende bodhisattvaTaktu NguÀ l'époque du précédent Bouddha, ce bodhisattva connu pour son immense dévotion et sa manière extraordinaire de suivre son maître spirituel. Il a vendu sa propre chair afin de pouvoir faire une offrande à son maître.

Le pandit indien Gounaprabha (4ème siècle)

Ce pandit indien étais un disciple de l'acharya Vasoubandhou et auteur du Vinayasoutra, texte de référence sur la discipline monastique.

Le gourou Souvarnadvipa Dharmakirti (Tib. Lama Serlingpa Tcheukyi Drakpa)

Lama SerlingpaLama SerlingpaLama Serlingpa vécut à la fin du 10ème siècle dans l'île de Soumatra et fut le maître principal du grand pandit indien Atisha Dipankara Shri Jñana ; ce dernier affronta treize mois de mer pour recevoir des instructions très importants sur comment générer l'esprit d'éveil (bodhicitta). Lama Serlingpa lui apprit non seulement la lignée de Maitreya des Sept instructions essentielles de cause et d'effet mais aussi la lignée de Manjushri l'Échange de soi avec les autres. Atisha fut au 11ème siècle un des principaux acteurs de la seconde diffusion du bouddhisme au Tibet, où il composa La Lumière de la Voie, exposé complet du chemin spirituel et source de la tradition du lamrim.
Les deux maîtres, Souvarnadvipa et Atisha se sont retrouvés récemment dans la même relation de maître et disciple : Atisha, rené comme Pabongkha Dordjé Tchang (1878-1941) a reçu des enseignements sur le bodhicitta de son maître Dagpo Lama Jamphel Lhundroup, le prédécesseur du Vénérable Dagpo Rimpotché.

Souvarnadvipa Dharmakirti est l'auteur d'une oeuvre mahayana importante La Roue des armes tranchantes (en tibétain: blo-sbyong mtshon-cha 'khor-lo).

Le Traducteur Marpa (1012-1097)

Marpa LotsawaMarpa LotsawaMarpa au Tibet, le fondateur de la lignée kagyupa, qui guida le grand yogi Djétsun Milarépa jusqu'à l'éveil complet.

Longdeul Lama Rimpotché Ngawang Losang

Longdreul Lama était disciple du Septième Dalaï Lama Kelsang Gyatso. Il connut une jeunesse difficile, tout comme Milarépa. Après avoir étudié et médité profondément il devint l'un des maîtres les plus éminents de son époque et enseigna à des érudits tels que Keuntchok Djigmé Wangpo, réincarnation de l'Omniscient Djamyang Shèpa. Maitre et disciple ont rédigé quelques ouvrages étendus.

Dagpo Lama Rimpotché Jamphel Lhundroup Gyatso (1845-1919)

Jampel LhundrupDagpo Lama Jamphel LhundrupPrédécesseur du Vénérable Dagpo Rimpotché, il fut abbé de trois monastères : Dagpo Shédroup Ling, Bamtcheu et Doungkar. Il joua un rôle important dans la renaissance au Tibet central et du sud de la tradition d'enseignement du lamrim, la voie progressive vers l'éveil, et avait de nombreux adeptes. Son disciple le plus connu est Pabongkha Dordje Tchang (1878-1941), qui enseigna le lamrim à Chusang Ritreu à quelques kilomètres à l'ouest de Lhasa pendant 24 jours au cours de l'été 1921. Plus de 700 étudiants y ont assisté, dont Son Éminence Kyabdjé Trijang Dordje Tchang, qui a transcrit cet enseignement extraordinaire, connu sous le nom La Libération Suprême entre nos mains (Tib. rNam-grol lag-bcangs).

Kyabdjé Trijang Rimpotché et un autre disciple principal, à savoir Son Eminence Kyabdjé Ling Rimpotché, furent les deux tuteurs de Sa Sainteté le Quatorzième Dalaï Lama. Kyabdjé Ling Rimpotché occupa également la fonction de Ganden Tripa, chef suprême de l'école guélougpa, de 1965 à 1983.